> Offres de formation > Offres de thèses

Développement d'une architecture d'imagerie infrarouge 3D passive

Défi technologique : Photonique, imageurs et écrans (en savoir +)

Département : Département d'Optronique (LETI)

Laboratoire : Laboratoire d'Imagerie thermique et THz

Date de début : 01-10-2022

Localisation : Grenoble

Code CEA : SL-DRT-22-0703

Contact : thomas.perrillat-bottonet@cea.fr

Les caméras infrarouges thermiques non refroidies, basées sur la technologie de micro-bolomètres, sont aujourd'hui omniprésentes dans de nombreux secteurs d'activités : contrôle industriel, automobile, domotique, défense, ... Afin de suivre l'essor de ces marchés de volume, il existe une forte concurrence pour développer des solutions de matrices de pixels de plus en plus performantes, au pas toujours plus fin et proposant des fonctionnalités optiques nouvelles. C'est dans ce contexte de miniaturisation et d'intégration de solutions au plus proche du plan focal que nous proposons d'étudier la reconstruction d'images thermiques tridimensionnelles (3D) sur la base d'une solution passive. Afin de remonter à une information de profondeur, différentes méthodes passives telles que la mesure de profondeur par défocus ou la mesure de la fonction plénoptique (« ligth-field ») ont été développées par le passé pour des imageurs visibles. L'objectif du sujet est de définir et concevoir une architecture de système infrarouge, adaptées aux détecteurs bolométriques, permettant de réaliser cette mesure de profondeur. Après une étude bibliographique et une familiarisation avec les méthodes et algorithmes existants, le doctorant établira les spécifications des briques élémentaires de l'architecture système : algorithme, analyseur et objectif optique. Le doctorant pourra profiter des résultats de deux précédents stages étudiant spécifiquement la reconstruction de profondeur par analyse du défocus et des assemblages particuliers de réseaux de diffraction jouant le rôle d'analyseur d'angle d'incidence. Une fois les briques élémentaires spécifiées, le dimensionnement de l'analyseur, mais aussi son couplage avec l'optique seront réalisés par des simulations numériques. Une fabrication de l'élément analyseur pourra alors être envisagé en salle blanche selon la complexité de ce dernier et une validation optique pourra être conduite. En parallèle, des développements algorithmiques seront conduits afin d'intégrer la méthode de reconstruction choisie et pouvoir réaliser une preuve de concept de l'architecture en fin de thèse. Vous serez basé au Laboratoire d'Imagerie Thermique et THz au sein du Département d'Optique et Photonique du CEA LETI sur le site de Grenoble. Vous profiterez d'un environnement dynamique avec une équipe ayant une forte expertise sur la conception de composants infrarouge non refroidis mais également de synergie avec d'autres laboratoires du département travaillant sur des sujets connexes. L'intérêt scientifique et industriel du sujet vous offrira des possibilités de valorisations de vos travaux lors de communications internationales.

Voir toutes nos offres Télécharger l'offre (.zip)

Email Bookmark and Share