Inscriptions et caractérisations de Réseaux de Bragg et de guides d'ondes dans des fibres optiques H/F

Candidater

Le Laboratoire Systèmes et Photoniques pour le Monitoring (LSPM) est spécialisé dans l’instrumentation et le monitoring dans des environnements sévères, tel que les hautes températures (> 500°C), sous radiations (X, γ, … ) en utilisant la fibre optique comme élément sensible. Ces capteurs présentent de nombres avantages, comme leurs faibles encombrements, la vitesse d’interrogation, ou leurs insensibilités à certains paramètres de l’environnements extérieures, tel que la quasi-totalité du spectre électromagnétique, ou la composition de l’atmosphère entourant la fibre.  Les réseaux de Bragg, constitués d’une modulation périodique de l’indice du cœur de la fibre, permettent de mesurer des températures jusqu’à 1000°C, ainsi que des déformations. La platefome FemtoBragg du CEA List permet d’inscrire un réseau de Bragg en quelques minutes, notamment avec un laser femtoseconde et la technique du point par point. Ce montage peut être modifié pour inscrire des réseaux de Bragg dit « tilté », permettant ainsi de sonder l’environnement extérieur. Il est aussi possible d’inscrire des guides d’ondes optiques pour guider la lumière hors du cœur de la fibre et de sonder aussi l’environnement extérieur. Cependant, les guides d’ondes actuellement inscrits au CEA présentent des pertes très élevés. Domaine de spécialité : Fibres Optiques, Réseaux de Bragg, laser femtoseconde Moyens mis en œuvre (expériences, méthodes d’analyses, autres...) : Banc d’inscription de réseaux de Bragg, four haute température, pilotage d’instruments, acquisition de données, analyse de résultats Logiciels : Langage de programmation type Matlab, Python, ou équivalent, suite Microsoft Office

Le LSPM est un laboratoire du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives) situé sur le centre de Saclay (91, Ile-de-France). Les axes de recherches portent sur le développement de capteurs optiques et électroniques pour des domaines d'applications variées telles que pour les secteurs de l'énergie, la défense, l'aéronautique, … Les capteurs optiques sont basés sur les fibres optiques. Le laboratoire dispose de la plateforme FemtoBragg pour la photo-inscription par lasers femtosecondes ces capteurs. Des capteurs plus conventionnels, basés sur l'électronique sont aussi développés, en particulier pour les systèmes de suivi de l'état de santé des structures (SHM). Le Laboratoire opère aussi la plateforme SACHEMS regroupant plusieurs partenaires académiques et industriels œuvrant à la diffusion des technologies du SHM. Plusieurs plateformes d'essais en environnements à très hautes températures, ou sous radiations sont aussi disponibles.

Le stagiaire sera encadré par des Ingénieurs de recherche, très fortement impliqué dans le développement des bancs lasers femtoseconde et des mesures dans différents environnements sévères. Il devra faire preuve d’une grande rigueur scientifique, à la fois pour mener à bien ses expériences, mais aussi pour présenter et analyser les résultats. L’utilisation de fibres optiques en saphir est aussi envisagée pour la mesure à très haute température (> 1500°C). Niveau Bac +5 requis (M2 ou école d'ingénieur) en optique/photonique Une possibilité de continuer en thèse, sur des sujets similaires, est envisageable. Rejoignez-nous au #CEA-List

Bac+5 - Master 2

Français Courant,Anglais Intermédiaire

fr_FRFR

Contact us

We will reply as soon as possible...