Stage - Modélisation de spectre de tubes à rayons X. H/F

Candidater

Situé sur le plateau de Saclay en région parisienne, au sein du #CEA-List, le Département d’Instrumentation Numérique (DIN) développe des méthodes et des outils de simulation et d’instrumentation en Contrôle Non Destructif (CND) visant à détecter des défauts dans les domaines pour lesquels la sécurité d’opération est primordiale (aéronautique, nucléaire, pétrole, ferroviaire…). Un enjeu fort du département est de proposer un outil de simulation fiable pour les différentes modalités de contrôle dont font partie la radiographie et la tomographie X. Pour une modélisation fidèle de ces contrôles, il est nécessaire de maîtriser le rayonnement ionisant émis par la source. Une source de rayonnement souvent utilisée est le tube à rayons X. Son principe repose sur l’émission d’un faisceau d’électrons sur une anode cible dans laquelle le ralentissement de ces électrons est accompagné d’une émission de photons X. Le département utilise actuellement un outil de la littérature scientifique pour la simulation des spectres des tubes en réflexion. L’objectif de ce stage est d’étendre ce modèle pour les tubes en transmission. Le stage comportera une étude bibliographique sur les phénomènes mis en jeu dans la production du rayonnement X par un tube. Il s’agira ensuite de mettre en place différentes briques modèles nécessaires à la simulation du spectre d’un tube à rayons X en transmission : transport des électrons dans la matière, émission des photons Bremsstrahlung et émission des photons de fluorescence X. Une étude de validation par comparaison avec des simulations Monte Carlo est à prévoir.

Le Département d'Instrumentation Numérique (DIN) développe des méthodes et des outils de simulation et d'instrumentation en Contrôle Non Destructif (CND) visant à détecter des défauts dans les domaines pour lesquels la sécurité d'opération est primordiale (aéronautique, nucléaire, pétrole, ferroviaire…). Un enjeu fort du département est de proposer un outil de simulation fiable pour les différentes modalités de contrôle dont font partie la radiographie et la tomographie X.

Etudiant(e) en dernière année d’école d’Ingénieur/Master 2. Vous possédez des connaissances en interactions rayonnement ionisant - matière ainsi qu’en langage de programmation informatique (Python / C++).  Des notions sur l’utilisation de code de transport de particules (MCNP, GEANT4, PENELOPE…) serait un plus.

Français Bilingue,Anglais Intermédiaire

fr_FRFR

Contact us

We will reply as soon as possible...