> Offres de formation > Offres de thèses

Fabrication d'une mémoire en utilisant des origamis d'ADN

Défi technologique : Matériaux et procédés émergents pour les nanotechnologies et la microélectronique (en savoir +)

Département : Département des Plateformes Technologiques (LETI)

Laboratoire : Laboratoire

Date de début : 01-01-2022

Localisation : Grenoble

Code CEA : SL-DRT-22-0576

Contact : guido.rademaker@cea.fr

Cadre et contexte: Les technologies de l'information de demain vont avoir besoin de structures de plus en plus complexes qui, dans une démarche logique de miniaturisation, combinent à la fois la haute résolution, la haute densité ainsi que le design complexe (formes arrondies, empilement 3D, etc.). Dans ce contexte et pour répondre aux futures exigences des technologies, des nouvelles techniques de nano-structuration devront être envisagées. De par son gabarit nanométrique (diamètre de 2 nm), sa propension à l'auto-assemblage, sa diversité structurale et les possibilités de fonctionnalisation, l'ADN constitue une brique de choix. Il offre notamment la possibilité de réaliser des architectures en 2D et en 3D, définies au nanomètre près. Travail demandé : cette thèse a pour objectif de démontrer la faisabilité de réseaux 2D de nanostructures en utilisant un masque en ADN. Des nouveaux origamis seront réalisés en visant une résolution ultime de quelques nanomètres, une densité de motifs compatible avec des applications microélectroniques, mais aussi un control nanométrique de l'alignement, en se basant sur les propriétés d'auto-assemblage de l'ADN. La partie technologique sera focalisée sur l'implémentation de ces structures sur plaque de silicium, en utilisant des procédés compatibles avec l'environnement salle blanche du Leti, afin de réaliser un démonstrateur morphologique. Le démonstrateur final sera une mémoire ferro-électrique.

Voir toutes nos offres Télécharger l'offre (.zip)

Email Bookmark and Share